A Number de Caryl Churchil

 

Il s'agit d'un projet d'étude de 2009, sous l'enseignement de Euan Burnet-Smith.

 

J'ai fait la création scénographique en donnant mes tendances personnelles sur la mise en scène.

Cette étude mêla la construction de maquettes, la réalisation de plans, l'étude de la volumétrie, de la couleur, de la lumière...

 


 

 


 

 

 

Un Thriller psychologique.

Suspense et humour.

La vie intime se lie au chaos universel.





La scénographie montre dans l’acte 1, la pression du passé, l’envie de la part du père de tout accumuler, de rester dans un espace identique au temps ou sa femme était en vie.

Acte 1
Acte 1
Acte 2
Acte 2
Acte 3
Acte 3

L 'histoire et l'ambiance

 

«A Number» est une création contemporaine traitant sur le clonage et la relation père/fils. C’est une pièce tragique qui s’appuie fortement sur la notion du passé, des actes manqués ou oubliés. Avec le clonage, il se pose le problème de l’identité, du souvenir, et du besoin d’exister.

 

La pièce de théâtre se découpe en 5 actes. C'est un réel parcours évolutif, Salter, personnage principal dans le rôle du père voit sa vie se transformer et s'écrouler. Les vérités cachées éclatent au grand jour...

 

La fin des névroses, de l'accumulation, de l'objet qui comblait ses manques.

 

C'est le début d'une vie libre et basée sur le futur, le mur est tombé.

 

Acte 4
Acte 4

Au fur et à mesure des actes, le père doit se confronter à la réalité provenant du clonage passé de son fils. La confrontation «aux clones» l’amène à un retour au passé, à faire un deuil de sa femme, à accepter ses acte. La pièce se vide, la fenêtre s’ouvre ... un nouveau départ, une thérapies par l’épuration de l’objet.

Acte 5
Acte 5

Images de références et concept